CERCLES DE FEMMES

 

Les Tentes Rouges

(Cercle de Parole)

 

Tradition ancienne de regroupement des femmes pour partager, échanger, célébrer les évènements de leur vie, de leur féminité… s’adresse à toutes les femmes à partir des premières Lunes.

 

Les tentes rouges sont des espaces sacrés dans la vie des femmes ou elles peuvent s’offrir un temps de pause, loin de leurs rôles habituels. Les femmes se réunissent en cercle, échangent librement, dans le soutien, l’écoute,  la bienveillance, le respect et la  douceur…et dans la joie de partager un moment de sororité. Tous les sujets peuvent y être abordés en toute liberté, en toute confidentialité. On choisit un thème, on tire une carte se laissant guider par l’inspiration du moment…Le cercle est clôturé par un chant spontané, rythmé par le tambour.

Modalité : Cercle réservé pour toutes les femmes, dès l’adolescence.

 

Place limitée à 12 femmes par cercle, sur réservation au 06.09.25.32.90

 

Pour votre confort prévoir un tapis de yoga et un plaid ou des chaises seront à votre disposition.

 

Vous pouvez porter un vêtement ou un bijou de couleur rouge si vous le souhaitez …

 

Merci d’apporter un élément que vous aurez ramassé dans la nature, et un encas à partager salé ou sucré. 

Horaire : De 19h à 22h environ

DATES :

 

Lieu : Salle Pen Ilis

(à côté de la bibliothèque en face de la Mairie)

29810 PLOUMOGUER

 

 Tarif : Participation conseillée 20 €

 

Les tentes rouges s’harmonisent aux cycles lunaires pour se connecter au plein potentiel de sa richesse transformatrice lors de la Pleine Lune ou Nouvelle Lune.

Venez prendre le temps de vivre et de ré-enchanter votre vie !


LE CONSEIL DES ANCIENNES DES 13 LUNES

 

La Voie des 13 Mères Originelles 

 

« Aujourd’hui il est nécessaire que toutes les femmes connaissent le Cadeau qui leur a été légué pour se soigner elles-mêmes, avant qu’elles n’envisagent de soigner les autres ou de s’occuper d’eux. Ainsi le côté féminin n’aura plus besoin de s’affirmer de façon hostile ou colérique, ni de manipuler ou de faire des séparations pour camoufler ses vieilles souffrances.

 

Dès lors, les femmes pourront manifester les modèles de guérison qu’elles représentent chacune, incitant les autres par leur exemple, et non en des termes masculin de compétition ou de conquête. » 

 

                     

 

 Jamie Sams